fbpx
Coeur

Love me Tinder, love me sweet

Les sites de rencontre sont magiques. Ils permettent de te mettre en contact avec des milliers de célibataires (ou pas, il y a de tout…). Cela peut être soit grisant, soit déprimant. Je te donne mon avis pour une utilisation optimale après des années de recherches (uniquement dans le but d’écrire cet article bien sûr…). Dès lors, comment utiliser les sites de rencontre au mieux ?

1) Avant d’y aller

Avant d’y aller, je te propose de te poser la question : ai-je vraiment envie de faire une rencontre ? Ou bien est-ce que je m’ennuie, mais sans avoir particulièrement de temps et d’envie ? Est-ce que j’y vais pour faire comme mes copines ? Ou parce que « quand même, tu ne vas pas rester seule ! ».

Il est nécessaire d’avoir un minimum de temps à perdre car swiper est une activité ludique mais chronophage. Rapidement, tu verras que beaucoup de profils se ressemblent (sans être incroyables, tu n’as pas vraiment le choix entre Brad Pitt et Leonardo…). Les mêmes mots apparaissent : l’homme de 2019 était « épicurien » (ah bon ? tu aimes le plaisir dans la vie ? c’est incroyablement original…). En 2020 l’homme est « apaisant » (perso, je me prends une camomille quand j’ai envie d’apaisement mais bon…).

Il vaut mieux que tes niveaux d’énergie et d’estime de toi soient assez hauts pour profiter de l’expérience, sans quoi tu vas être vite saoulée. Pour ma part, je préfère y aller quand je sais que je suis bien avec moi-même et que je n’ai pas d’attentes particulières.

Si j’y vais en me disant « de toutes façons c’est nul cette appli », il est probable que l’expérience soit décevante !

Une fois assurée que j’ai envie de faire cette expérience, il est temps que je prépare une annonce.

2) Préparer son annonce

Les 2 questions :

Qu’est-ce que je veux montrer de moi ? Les femmes ont un pouvoir incroyable sur les sites de rencontre. Nous avons 50% de chances de nous faire liker sur Tinder, quand les hommes n’en ont que 2%. De ce fait, photo/pas photo/écran noir/description ou pas, tu seras likée ! Alors, pas de pression ! Comme il n’est pas utile de se survendre, la question n’est pas « quelle est la photo qui me met le plus en valeur ? », mais plutôt « qui ai-je envie d’attirer » ? Personnellement, je ne réserve ma photo qu’aux personnes avec qui j’ai une accroche intellectuelle et je mise plus sur le descriptif puisque j’ai envie de parler à quelqu’un qui s’intéresse plus au fond qu’à mes formes…

-Pourquoi suis-je sur un site et qu’est-ce que je recherche ? À recherches floues, résultats flous. C’est un peu comme une recherche d’emploi. Est-ce que je suis prête à prendre n’importe quel emploi ou quelles sont mes exigences ? Est-ce que je veux d’un candidat qui prendrait n’importe quel emploi, ou quelqu’un qui cherche un poste intéressant ?

3) Les premiers échanges

Je t’invite à éviter la tentation de vouloir plaire à tout le monde ! Je trouve qu’il vaut mieux rester authentique. Tu n’es pas obligée de faire ta liste de défauts en premier lieu, mais une personne est comme un diamant : il y a des faces brillantes, d’autres moins brillantes. Chaque diamant est unique et authentique et c’est dommage de ne montrer que certaines faces.

Je swipe à droite ou à gauche ? La personne est-elle souriante sur les photos ou m’inspire-t-elle particulièrement ? Si ce n’est pas le cas et que j’aime les personnes souriantes, ce n’est peut-être pas bon signe. Parce que ce sont des photos sélectionnées, je peux considérer que cette personne a mis les photos les plus valorisantes ou qui correspondent à son image ! Après, l’enjeu n’est pas énorme, on peut annuler un match à tout moment.

Quelques questions à se poser suite à des premiers échanges pour aller plus loin ou pas :

-La personne respecte t elle mon humeur, mes pensées, mes envies, ou pose-t-elle un jugement ? Essaie-t-elle de me faire changer d’avis, ou use-t-elle de manipulation (plus ou moins consciente) pour me faire culpabiliser quand je décline une invitation ?

-Est-ce que l’espace de discussion est partagé équitablement, ou as-tu l’impression de n’être que dans l’écoute ou de ne pas être écoutée même à l’écrit ? La personne s’intéresse-t-elle à autre chose qu’à mon apparence ? Me pose-t-elle des questions ? L’échange est-il fluide et agréable ?

-Est-ce qu’on a objectivement des goûts communs ? Quand quelqu’un passe son temps à faire du sport et n’aime pas lire et que je lui dis que moi, mon plaisir c’est de lire dans un café et qu’aller dans un jacuzzi s’apparente à une expérience sportive, je sais qu’à moyen terme, ça ne va être kiffant pour personne.

4) La rencontre

De mon côté, je préfère rencontrer rapidement la personne pour éviter d’idéaliser par message. Mot d’ordre également : suivre mon intuition. Comment me fait me sentir cette personne ? Est-ce que je me sens moi-même ? Ecoutée ? Je choisis à chaque moment ce que je souhaite et j’écoute mon ressenti, en sachant  qu’il n’y a pas d’urgence.

Pour le lieu de rdv : privilégier un lieu public. Il est plus facile de trouver une excuse pour s’échapper d’un café que de chez quelqu’un (« Oh mince, j’ai une babysitteur que jusqu’à 20h ! »).

Écoute ta petite voix pour savoir qui tu as en face de toi : ce que mon Tinder me raconte est-il cohérent avec ce qu’il m’a dit précédemment ? Est-ce que la personne semble avoir des vides à combler ? Est-ce qu’elle se présente comme une victime ou ne me parle que de son ex ?

Ai-je affaire à une personne qui a besoin d’être rassurée ? Flattée ? Si oui, je me méfie. Je n’aime pas trop communiquer avec des egos (la question typiquement ennuyeuse étant « qu’est-ce qui t’a plu dans mon profil ? »)… Et si moi j’avais ce besoin, je travaillerais déjà mon auto-estime avant d’aller chercher de l’amour pour moi à l’extérieur.

5) Mes apprentissages

Les sites de rencontre sont ludiques quand on y reste peu de temps. La rencontre avec l’autre (même si cela n’aboutit pas à une histoire) me permet d’avancer sur moi, sur ce que je souhaite, sur qui je suis et de m’ouvrir en général à d’autres façons d’être ou de penser. Je vois cela comme une expérience d’apprentissage et non comme une fin en soi.

Voici ce que j’ai appris concrètement :

À me détacher des compliments. C’est bon, je sais que je suis la fille la plus belle, la plus intelligente et drôle du monde mais à part ça, de quoi on parle ?

Ne pas trop me prendre la tête. Si je vois que personne ne me plaît, si je ne suis pas de la meilleure humeur possible, je préfère arrêter un temps et me ressourcer autrement.

-Apprendre à prendre du recul. Non, ce ne sont pas des échecs que je vis mais des expériences. Chaque rencontre permet d’en apprendre sur soi, sur qui je suis, sur ce que je voudrais vraiment vivre. Les « rejets » permettent de s’entraîner à ne pas prendre les choses pour soi. C’est un peu comme si on vendait un produit. Le produit ne convient pas. C’est juste un choix de produit pas une remise en question de la marque (je sais, je lis trop de choses sur le marketing…).

Être exigeante envers moi-même. La tentation peut être grande d’accepter une rencontre qui ne me corresponde pas parce que c’est déjà bien d’intéresser quelqu’un. L’océan est grand alors non ! Sans attendre de trouver 100% de compatibilité pour se connecter avec quelqu’un, il faut un minimum. Et je sais que je mérite le meilleur, donc je refuse toute relation médiocre.

Tu veux des idées d’annonces ou tu veux échanger sur des problématiques par rapport aux sites de rencontre ? Je t’invite à m’écrire ou à t’inscrire au groupe des Copines de Léa pour approfondir le sujet.

N’hésite pas à me suivre sur Instagram ou Facebook pour que l’on reste en contact !

Pour aller plus loin en riant :

Plus d’articles qui pourraient t’intéresser :

Ma théorie personnelle sur l’amour

Les 10 kiffs de la séparation

N’HÉSITE PAS À PARTAGER CET ARTICLE OU A M’ECRIRE  POUR ECHANGER SUR CE SUJET:

contact@lea-se-separe.fr

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je te souhaite la bienvenue sur mon blog ! Je suis  Talina, hypersensible passionnée par les voyages, la mer, le développement personnel et en quête d’authenticité, de plaisir et de sérénité ! Je m’intéresse à tous les enjeux de la relation à l’autre et notamment la relation amoureuse mais aussi et surtout la relation avec soi. Comment gérer mes émotions d’hypersensible et devenir ma meilleure amie ?

 

En savoir plus sur moi

Rejoins une communauté de mamans solos positives rassemblées pour s’entraider et avoir des clés pour vivre au mieux leur séparation