fbpx
new-life

Les 10 kiffs de la séparation !

Avant de se séparer ou lorsqu’on en est au début de notre séparation, le mot « kiff » n’est pas forcément celui qui nous vient en premier à l’esprit, car ce dernier est encombré de paperasse, logistique, to-do lists et autres éléments psychologiques peu réjouissants. Mais se séparer présente des moments de kiffs qui sont très bons à déguster. J’en ai listé quelques-uns :

  • Le lit m’appartient. Je peux prendre la place que je veux, dormir de travers, dans tous les sens, tendre les bras et les jambes : je ne dérange personne ! De plus, je ne suis pas réveillée par des ronflements, des pieds, des soupirs. Mon sommeil est meilleur et si je voulais me mettre à nager, je peux commencer à faire des mouvements dans mon lit 😉 .
  • Je fais ce que je veux en ne voulant plaire qu’à moi-même ! je m’habille comme je veux, je me maquille comme je veux sans me dire « mon mari n’aime pas quand je mets du rouge à lèvres ». Je peux enfin porter des talons sans me soucier d’être plus grande que ma moitié et ainsi prendre de la hauteur !
  • Avoir des moments à soi, rien qu’à soi, lorsque l’on est en garde alternée ou si les enfants ne sont pas là un week-end sur deux. Ces moments là durant lesquels on n’a que soi à gérer sont particulièrement délicieux. J’adore aller lire en terrasse ou aller au cinéma et je peux vraiment me reposer. Je mange ce que je veux et quand je veux ! Envie de ne pas cuisiner un soir, de déjeuner à 15h un bol de céréales ou de faire un dîner pop corn devant un film ? Ben c’est ok !
  • On s’enlève de la charge mentale. Surtout quand on avait l’habitude de gérer beaucoup de choses dans la maison. Quel bonheur de ne pas avoir à penser aux costumes qui doivent être récupérés au pressing ou de ne pas inclure des lames de rasoir à la liste de course et arrêter les « tu penseras à appeler ta mère pour son anniversaire ! ». J’ai eu l’impression d’avoir un enfant de moins à gérer en me séparant ! Ne pas devoir tenir compte des goûts culinaires de l’autre pour cuisiner, kiffant ! Encore une contrainte en moins, elle n’est belle la vie ?
  • Redéfinir son cercle d’amis. Quand tu te sépares, tu risques d’être moins invitée à des dîners traditionnels entre couples. D’un autre côté, j’ai toujours trouvé ce genre de dîner très hypocrite. Chaque couple se met en scène et l’échange n’est pas très authentique. Se séparer permet aussi de réfléchir à qui on a envie de garder dans notre entourage et ne plus se forcer à garder un lien avec des personnes ennuyantes, négatives et qui faisaient partie des amis communs. Et en bonus on peut aussi se faire de nouveaux amis !
  • Voyager à son rythme et où on veut ! Le choix des vacances pouvait être source de tensions. On n’a pas forcément les mêmes envies et on ne se ressource pas de la même façon que notre partenaire. Pouvoir programmer ses voyages en s’écoutant et en choisissant ce qui nous plait est un vrai kiff.
  • Ne plus devoir supporter sa belle-famille : c’est fini de s’imposer des vacances chez la belle-famille que l’on n’a jamais pu supporter ! Quel temps précieux récupéré ! Au revoir déjeuners de famille interminables et débats stériles devant TF1…
  • Refaire l’ado en découvrant les sites de rencontre. Tu te rendras compte que tu plais et que ce sont les femmes qui ont le pouvoir sur les sites. C’est agréable pour l’auto-estime et tu pourras vivre des histoires sympas qui te donneront l’impression d’avoir de nouveau 20 ans !
  • Mes besoins sont ma priorité. C’en est fini de chercher en permanence des compromis, voire de faire passer les envies et les besoins de l’autre avant. Je peux réfléchir à ce dont j’ai envie, besoin et faire en sorte de l’obtenir.
  • L’éducation à ma façon : C’est difficile d’être d’accord sur un modèle d’éducation. Les enfants apportent de la tension dans un couple car nos réactions, nos limites, nos points de vue sont différents. Et c’est normal. Quand on se sépare, on n’a plus à intégrer les envies éducatives de leur père si on ne les partage pas. Et c’est ok ! Les enfants pourront voir différentes façons d’être et choisiront d’eux-mêmes ce qui leur convient le mieux plus tard.

Et toi, qu’est-ce que tu kiffes depuis ta séparation ?

N’hésite pas à me suivre sur Instagram ou Facebook pour que l’on reste en contact ! Et tu es la bienvenue sur le groupe des Copines de Léa si tu sens qu’un peu de soutien et de bienveillance te ferait du bien !

Plus d’articles qui pourraient t’intéresser :

Tinder mode d’emploi

Etre seule et sereine

Comment se protéger d’un manipulateur ?

N’HÉSITE PAS À PARTAGER CET ARTICLE OU A M’ECRIRE  POUR ECHANGER SUR CE SUJET:

contact@lea-se-separe.fr

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest

3 réponses

  1. ta liste est intéressante ! je me rends compte que pour moi le principal bénéfice que je citerai spontanément est de pouvoir retomber amoureuse et être bien aimée. je me suis séparée par déception et frustration et retrouver le plaisir d’aimer et être aimé est haut dans la liste des plaisirs à me séparer.

  2. La séparation est toute récente mais je dirais le faite de gérer les enfatns comme je veux. Pour la suite je verrzis au fil du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je te souhaite la bienvenue sur mon blog ! Je suis  Talina, passionnée par les voyages, la mer, le développement personnel et en quête d’authenticité, de plaisir et de liberté ! Ce blog traite de la rupture et de la reconstruction amoureuses et vise à te donner de l’information et des pistes de réflexion. 

N’hésite pas à me faire part de tes préoccupations. Au plaisir d’échanger avec toi !

En savoir plus sur moi

Rejoins une communauté de surfeuses bienveillantes rassemblées pour s’entraider et avoir des clés pour vivre au mieux leur séparation !