fbpx
requinfemme

Comment se protéger d’un manipulateur ?

Dans son livre, Les manipulateurs sont parmi nous, Isabelle Nazare-Aga nous présente les caractéristiques des manipulateurs et nous donne une méthode pour s’en protéger ! Connaître les caractéristiques d’un manipulateur te permettra d’avoir la bonne distance pour ne pas tomber dans ses pièges.

Le manipulateur a, en général, beaucoup de qualités : séducteur, cultivé, généreux, charismatique… Il est dévoué au début d’une relation, mais le fait payer à un moment. En effet, « le principe de réciprocité, bien connu des manipulateurs, stipule qu’il faut payer en retour les avantages reçus d’autrui… Nous tombons alors dans le piège des manipulateurs qui cherchent à profiter de notre sentiment de « dette » ». Puis les manipulateurs nous culpabilisent, nous traitent d’égoïstes si nous ne faisons pas passer leurs désirs avant les nôtres.

Comment dès lors se protéger d’un manipulateur en 5 étapes ?

  • Tout d’abord, il s’agit de repérer que l’on a un manipulateur face à soi :

La présence d’un manipulateur dans notre entourage engendre du stress, de l’anxiété, ce qui peut nous faire somatiser et douter de nous-mêmes. Il pompe notre énergie. On peut ne pas être stressée en temps normal et se sentir mal après des échanges avec un manipulateur. Ce dernier pourra ainsi pointer du doigt le fait que l’on gère mal notre stress. « Le manipulateur envoie souvent l’autre faire soigner sa nervosité, sa déprime, sa maladie ou son problème sexuel. Ainsi le malade, c’est vous ! Vous êtes devenue la personne dont il faut s’occuper, qu’il faut guérir. Et c’est en partie vrai. Vous vous êtes rendu malade. » Parfois, les dégâts psychologiques sont énormes et seule une aide extérieure permet à la victime du manipulateur de s’en sortir.

Isabelle Nazare-Aga a listé 30 caractéristiques associées au manipulateur. Si une personne a 14 caractéristiques parmi les 30, elle a gagné le titre de manipulateur !

Voici quelques caractéristiques parmi les 30 caractéristiques listées par Isabelle Nazare-Aga :

  • Il culpabilise les autres, au nom de l’amour, de la conscience professionnelle.
  • Il reporte sa responsabilité sur les autres.
  • Il ne communique pas clairement ses demandes.
  • Il répond très souvent de façon floue.
  • Il fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils ne doivent jamais changer d’avis.
  • Il critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge.
  • Il sait se placer en victime pour qu’on le plaigne.
  • Il menace de façon déguisée ou fait du chantage ouvert.
  • Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes, ses actes ou son mode de vie répondent au schéma opposé.
  • Il produit un état de malaise ou un sentiment de non liberté (piège).
  • Il ne tient pas compte des besoins des autres.

Si une personne qui présente ces 10 caractéristiques ment, est jaloux, égocentrique et nie les évidences, alors bravo, on atteint déjà les 14 points ! Et la seule solution est de FUIR !

Allez Courir GIF by Mission : Impossible Fallout - Find & Share on GIPHY

  • Il faut ensuite faire le deuil d’une communication idéale avec le manipulateur :

Avec le manipulateur la discussion n’est pas possible et ne mène à rien. En tant que victime d’un manipulateur, on pense pouvoir le changer. Il va finir par comprendre. On croit innocemment que si on se met à sa place, qu’on communique de façon non violente, qu’il finira par changer. Le problème du manipulateur, c’est qu’il gère très mal ses émotions et peu importe comment on lui parle, nous serons toujours responsables de sa colère, de sa tristesse. Ou alors il s’adoucira un temps pour redevenir violent verbalement par la suite. En comprenant que je ne suis pas responsable des émotions de l’autre et en prenant de la distance, j’arriverai à arrêter de culpabiliser. Le travail sur soi (ne plus se mettre en position de sauveuse) est ce qui nous aidera réellement !

  • Apprendre à contre manipuler :

L’idée avec la « technique du brouillard », c’est de devenir insensible aux attaques des manipulateurs pour qu’ils se détachent de nous.

Isabelle Nazare-Aga propose ainsi, pour toute attaque culpabilisante, de répondre par exemple : « si c’est ce que tu as envie de croire, tant pis ! » Quelques phrases apprises par cœur peuvent nous permettre de ne pas nous laisser engloutir par nos émotions : « c’est ton point de vue », « c’est ton opinion », « tout à fait », « tu peux l’interpréter comme cela ».

French Yes GIF by Groundhog Day - Find & Share on GIPHY

L’idée est de poser des questions pour clarifier le propos (pourquoi ? Qui a dit cela ? Où as-tu appris cela ? Que veux-tu dire par là ? Pourquoi me poses-tu cette question ?), de dire des phrases courtes et de rester dans le flou : « C’est ton opinion », « on peut le voir sous cet angle », « tu as le droit de le penser », « si tu le dis », « c’est une façon de voir », « c’est possible », « cela arrive », « chacun ses goûts », « eh oui ! Je ne fais rien comme tout le monde ! », « nul n’est parfait, n’est-ce-pas ? », « qui vivra verra », « merci de me laisser le choix », « c’est gentil de m’y autoriser» , « cela n’a pas d’importance », « certes », « ah bon ! » , « tout à fait », « j’espère bien », « ne t’inquiète pas pour moi », « j’ai la conscience tranquille »…

Ainsi, on enlève le pouvoir aux mots.

  • Je travaille sur mes croyances :

Le manipulateur exploite les croyances classiques. Travailler sur certaines croyances bien ancrées dans notre mental nous permettra de ne plus nous laisser faire. Non, nous n’avons pas à être parfaites, à ne pas changer d’avis, à tout savoir, à donner et vouloir recevoir en retour, à être généreuse en toute circonstances car sinon on est égoïste, à être gentille et aimable en toute circonstances sous peine d’être méchante, insensible ou agressive.

J’ai le droit d’être parfaitement imparfaite ! Le manipulateur veut me faire croire que je dois être digne de lui et de ses principes de perfection en permanence sous peine de ne pas être à la hauteur de son amour. Mais fuck en fait !

De son côté, il utilise également des croyances comme le fait d’avoir le droit de donner son avis en permanence, d’avoir toujours raison, que les autres devraient le comprendre à demi-mot s’ils étaient intelligents, ou que l’on doit toujours prendre les bonnes décisions, sinon on est stupide.

Eh bien non… Ça ne marche pas non plus ! Nous on a peur du jugement des autres et là est notre plus grande faille selon Isabelle Nazare-Aga.

Si on garde ces croyances, on est prises dans notre propre piège ! Elle insiste sur le fait qu’« en réalité, une décision n’est ni bonne ni mauvaise… Or, vous ne pouvez pas être à 100 % certain de l’efficacité finale. Personne n’a de contrôle absolu sur le futur et les évènements extérieurs qui peuvent entraver le déroulement des prévisions ».

Prendre des décisions imparfaites en fonction de données non complètes, c’est le but du jeu et à part faire au mieux, il est illusoire de vouloir garantir un résultat de perfection. On doit donc arrêter de culpabiliser et de se laisser culpabiliser.

  • S’affirmer !

Pour s’affirmer : il faut oser refuser ! Qu’est-ce qui peut m’arriver de pire si je refuse ? Des peurs et encore des peurs ! Peur d’être jugée, de faire de la peine, de perdre un ami ou un emploi, peur du conflit et surtout la peur de ne plus être aimée ou appréciée.

En s’affirmant, on se respecte (on respecte nos besoins et nos valeurs) : si tu te respectes, les autres te respecteront.

On peut refuser et s’affirmer sans être dans la violence : un refus partiel, une critique constructive, un refus total. Tout est ok.

Le manipulateur utilise ce qu’il sait sur nous pour nous manipuler. Arrêtons de le nourrir. Moins il en saura sur notre vie, plus nos réponses seront floues, mieux on s’en protégera. De même, ne répondre qu’à des demandes claires ! « Peux-tu reformuler ? Je ne comprends pas » et s’il répond qu’il faut être bête pour ne pas comprendre, je pourrai terminer par « c’est ton opinion ». 

Ne plus se faire manipuler passe par un vrai travail sur soi. Ce chemin peut être long mais il est tellement plus reposant d’évoluer dans des relations saines, que ce chemin en vaut vraiment la peine !

Tu ne sais pas comment faire face à un manipulateur ? N’hésite pas à m’écrire pour en parler : contact@lea-se-separe.fr

Reçois les 5 erreurs à éviter lors d’une séparation en cliquant Ici

N’hésite pas à me suivre sur Instagram ou Facebook pour que l’on reste en contact ! Rejoins-nous dans le groupe des Copines de Léa pour trouver du soutien et de l’inspiration !

Plus d’articles qui pourraient t’intéresser :

Comment se séparer d’un manipulateur ?

Pourquoi travailler sur soi ?

N’HÉSITE PAS À PARTAGER CET ARTICLE OU A M’ECRIRE  POUR ECHANGER SUR CE SUJET:

contact@lea-se-separe.fr

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je te souhaite la bienvenue sur mon blog ! Je suis  Talina, passionnée par les voyages, la mer, le développement personnel et en quête d’authenticité, de plaisir et de liberté ! Ce blog traite de la rupture et de la reconstruction amoureuses et vise à te donner de l’information et des pistes de réflexion. 

N’hésite pas à me faire part de tes préoccupations. Au plaisir d’échanger avec toi !

En savoir plus sur moi

Rejoins une communauté de surfeuses bienveillantes rassemblées pour s’entraider et avoir des clés pour vivre au mieux leur séparation !